TRADITIONS ANCIENNES
ET SCIENCE MODERNE


Lors de ses longs voyages en Afrique, Asie, Amérique et Europe dans les années 1976 à 1990, Eckhard Block (auteur, journaliste et entraîneur personnel) à appris différentes techniques de méditation. En considérant les méthodes modernes de diagnostic, Eckhard Block a supposé qu’avec l’aide d’un test musculaire psychosomatique basé sur le Mantra il serait possible de déterminer pour chaque individu un Mantra personnalisé et par là-même particulièrement efficace. En conséquence Eckhard Block à développé dans les années 80 le MPM (anglais: Mantra-relevant Psychosomatic Muscle-test) test musculaire psychosomatique basé sur le Mantra, technique qui permet l’attribution précise d’un Mantra personnalisé, (Eckhard Block l’appelle Kinemantra). La méthode la plus avancée de méditation, la technique profonde de relaxation Kinemantra Meditation, est née de la symbiose des techniques de relaxation propres aux cultures européennes, américaines, africaines et asiatiques ainsi qu’ aux traditions bouddhistes, hindouistes, chinoises, juives, chrétiennes et musulmanes et au MPM, avec lequel le Mantra personnel (Kinemantra) est lié.


TEST MUSCULAIRE PSYCHOSOMATIQUE

La Psycho Kinésiologie du médecin allemand Dietrich Klinghadt résidant aux USA ainsi que l’ AK (Kinésiologie Apliquée) sont des méthodes complètes basées sur le test musculaire psychosomatique. Développées d’après la Kinésiologie du médecin américain George Goodheart, les deux méthodes utilisent un test musculaire standardisé et reproductible et se servent des fonctions physiologiques du système nerveux pour diagnostiquer si un blocage à pour origine le système nerveux végétatif ou bien le fonctionnement neuromusculaire. Ces tests spécialisés permettent d’utiliser le corps comme un instrument de mesure biologique à rétroaction. A l’aide du MPM , l’enseignant en méditation construit un dialogue avec le subconscient de l’élève par lequel est révélé le mantra optimal, le Kinémantra, à l’élève.